Le féminicide dans les médias

News Interview IconLa couverture médiatique du fémicide et de la violence contre les femmes et les filles peut jouer un rôle essentiel dans la formation et le renforcement de la compréhension sociale de ces types de violence. Bien que la relation entre le contenu médiatique et la compréhension publique soit complexe, des recherches sur le public suggèrent que les représentations médiatiques encouragent et renforcent les perceptions et les attitudes envers le crime violent (Anastasio et Costa, 2004; Roberts et Doob, 1990). Les médias peuvent également exercer une influence sur l’agenda politique en matière de la justice pénale (Doyle, 2003). Pour ces raisons, il est important de mieux comprendre la façon dont les médias canadiens représentent le fémicide, notamment la façon dont les auteurs et victimes sont présentés.  La surveillance et l’analyse de la couverture médiatique constituent une première étape en vue de comprendre comment ces représentations médiatiques perpétuent et maintiennent le risque de meurtre de femmes et filles. Qui décide la façon dont ces événements sont présentés au public? Quels sont les discours dominants? Ce sont des questions importantes à examiner. Nous pouvons ensuite œuvrer pour encourager une couverture médiatique qui donne un aperçu de la complexité de ces événements et qui rende justice aux femmes qui sont mortes à cause du fémicide. 

Bien que la couverture médiatique du fémicide ait changé au cours des dernières décennies, elle n’a pas encore changé suffisamment pour représenter cette violence comme étant élément du problème plus large de la violence contre les femmes et de l’inégalité entre les sexes (Fairbairn et Dawson, 2013). Par définition, la couverture médiatique est publique et peut donc renforcer la visibilité de questions importantes, façonner des compréhensions quotidiennes, faciliter le dialogue et servir de catalyseur de changement. Grâce à sa nature transparente, on peut examiner la couverture médiatique afin de mieux comprendre les attitudes et croyances dominantes dans la société.

Malgré cela, il existe une pénurie de recherches systématiques sur la façon dont les médias canadiens couvrent et représentent le fémicide. Le peu de recherches qui existent indiquent quelques tendances, par exemple, la couverture médiatique insuffisante ou déshumanisante de femmes et filles autochtones et d’autres groupes marginalisés (Gilchrist, 2010; Jiwani et Young, 2006). La couverture médiatique du fémicide a contribué à la sensibilisation du public, mais on continue toutefois d’identifier des problèmes de couverture, par exemple : la désinformation (y compris le choix des médias de ne présenter que des informations sélectionnées au public), une attention prêtée à certaines formes de fémicide et non pas à d’autres ainsi que des stéréotypes négatifs des femmes.

Afin de répondre à la nécessité des recherches plus approfondies, l’une des priorités pour l’Observatoire canadien du fémicide pour la justice et la responsabilisation sera d’identifier, de souligner et d’examiner la façon dont les médias dépeignent les fémicides ainsi que les effets de ces représentations sur la compréhension quotidienne de fémicide comme une forme de violence contre les femmes et les filles. L’objectif est de remettre en question les préjugés et le silence sociétal entourant ce problème afin d’améliorer les efforts de prévention et d’augmenter l’accès aux services et à la sécurité pour les survivantes.

Au cours des prochains mois, on présentera ici des recherches nationales et internationales portant sur la façon dont les médias dépeignent le fémicide ainsi que des moyens novateurs utilisés par des médias afin d’améliorer la couverture. Les activités de recherche de l’OCFJR seront également présentées ici au fur et à mesure.

Références

Anastasio, P. A., et Costa, D. M. (2004). Twice hurt: How newspaper coverage may reduce empathy and engender blame, Sex Roles, 50, 535-542.

Doyle, A. (2003). Arresting Images: Crime and Policing in Front of the Television Camera. Toronto, Ontario, Canada: University of Toronto Press.

Fairbairn, J., et Dawson, M. (2013). Canadian News Coverage of Intimate Partner Homicide: Analyzing Changes Over Time. Feminist Criminology, 8(3) 147–176.

Gilchrist, K. (2010). “Newsworthy” victims? Exploring differences in Canadian local press coverage of missing/murdered Aboriginal and white women. Feminist Media Studies, 10, 373-390.

Jiwani, Y., et Young, M. L. (2006). Missing and murdered women: Reproducing marginality in news discourse. Canadian Journal of Communication, 31, 895-917.

Roberts, J. V., et Doob, A. N. (1990). News media influences on public views of sentencing. Law and Human Behavior, 14, 451-468.