L’HISTOIRE DU TERME “FÉMICIDE”

Red Shoes Image to Symbolize Femicide

La première utilisation documentée du terme "fémicide" a été publiée dans un livre de John Corry (1801) intitulé Une vue satirique de Londres à l'aube du XIXe siècle (v.o.a : Satirical View of London at the Commencement of the Nineteenth Century), dans lequel il était question du meurtre d'une femme. Ce n'est toutefois qu'en 1976 que le terme a été réintroduit publiquement dans l'ère moderne par Diana Russell, pionnière, experte et militante féministe de la violence contre les femmes, au Tribunal international des crimes contre les femmes pour attirer l'attention sur la violence et la discrimination à l'égard des femmes.

Dans sa première itération par Russell, le fémicide était défini comme "le meurtre de femmes par des hommes motivé par la haine, le mépris, le plaisir ou le sentiment d'appropriation des femmes" et "le meurtre misogyne de femmes par des hommes". Plus récemment, cette définition a évolué vers sa forme la plus couramment utilisée, soit "le meurtre d'une ou de plusieurs femmes par un ou plusieurs hommes en raison de leur condition féminine", comme l'a déclaré Russell dans son discours d'introduction présenté au Symposium sur le fémicide des Nations Unies, le 26 Novembre 2012.

Le terme et son sens accepté varient cependant souvent selon le point de vue ou l'endroit selon lequel il est traité. Comme tel, le phénomène du féminicide ainsi que sa portée, son contenu et ses implications continuent de faire l'objet de discussions au niveau international dans les milieux universitaires, politiques et communautaires, de même que dans les processus législatifs régionaux, nationaux et autres. Par exemple, dans certaines régions du monde, comme l'Amérique latine, le terme feminicidio (ou féminicide en français) est préférable pour décrire la façon dont les États ou les gouvernements ne réagissent pas toujours aux meurtres de femmes.

Au niveau international, on utilise souvent une définition plus large du fémicide qui englobe tout meurtre de femmes et de filles. Cela est souvent fait par souci de faciliter les comparaisons internationales, mais aussi pour tenir compte du fait que, dans certains cas ou types de fémicide, des membres féminins de la famille ou des femmes dans d'autres contextes peuvent parfois être impliquées. En gardant cela à l'esprit, il est néanmoins admis que les hommes sont les principaux auteurs du féminicide et que la plupart des fémicides sont commis par des partenaires masculins actuels ou anciens - une tendance qui existe dans le monde entier, bien que les proportions varient d'une région du monde à l'autre.

Quelle que soit la définition retenue, l'utilisation du terme "fémicide" pour décrire le meurtre de femmes vise à attirer l'attention sur la violence omniprésente dont les femmes sont victimes, en grande partie de la part des hommes. Il est généralement convenu que le fémicide désigne une forme extrême de violence à l'égard des femmes, principalement infligée par les hommes contre les femmes et les filles.

Comme l'a déclaré le Secrétaire général des Nations Unies dans son dernier rapport sur les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs de développement durable, cette violence se perpétue et se maintient grâce à de larges systèmes patriarcaux menant à l''oppression et à des inégalités persistantes entre les sexes (voir le lien ci-dessous).

Fémicide dans le contexte canadien

Résumé.

Le fait de souligner les événements mentionnés ci-dessus dans l'évolution du fémicide au Canada ne vise pas à détourner l'attention des divers autres groupes de victimes. Il est également reconnu que de nombreuses autres identités sociales, seules ou combinées, aggravent le risque de fémicide pour certaines femmes et entraînent des réponses sociales et juridiques variables. Ces questions sont abordées plus en détail dans d'autres sections du site Web 

 

Les références

Caputi, Jane, and Diana E. Russell. 1990. "Femicide: speaking the unspeakable." Ms.: 34-7.

Castañeda Salgado, M.P. 2016. Feminicide in Mexico: An approach through academic, activist and artistic work. Current Sociology 64(7): 1054-1070.

Fregoso, Rosa-Linda and Cynthia Bejarano. 2010. “Introduction: A Cartography of Femicide in the Americas.” Pp. 1-42 in Terrorizing Women: Femicide in the Americas, edited by Rosa-Linda Fregoso and Cynthia Bejarano. Duke University Press.

Gartner R, Dawson M and Crawford M (1999) Woman Killing: Intimate Femicide in Ontario, 1974-1994, Resources for Feminist Research 26: 151-173.

Inter-American Commission on Human Rights (2014) Missing and Murdered Indigenous Women in British Columbia, Canada. IACHR.

Lagarde De Los Ríos, Marcela. 2010. "Preface: Feminist Keys for Understanding Feminicide: Theoretical, Political and Legal Construction." Pp. xi–xxvi in Terrorizing Women. Feminicide in the Americas, edited by Rosa-Linda Fregoso   and Cynthia Bejarano.  Duke University Press, Durham/London.

Native Women’s Association of Canada (2010) What Their Stories Tell Us: Research Findings from the Sisters in Spirit Initiative. Ottawa: NWAC.

Pinelo, Lujan A. A Theoretical Approach to the Concept of Femicide/Feminicide. (MS Thesis, Universiteit Utrecht, 2015) 1-109.

Radford, Jill, and Diana EH Russell. 1992. Femicide: The politics of woman killing. Twayne Pub.

Royal Canadian Mounted Police (2014) Missing and Murdered Aboriginal Women: A National Operational Overview.  Ottawa: RCMP.

Russell, Diana EH. 1975. "The politics of rape." New York: Stein & Day.

Russell, Diana, and Harmes, Roberta. 2001. Femicide in Global Perspective. New York: Teachers College Columbia University Press

Russell, Diana E.H. 2012. Defining femicide. Introduction speech presented to the United Nations Symposium on Femicide.

Russell, Diana EH. 2008. "Femicide: Politicizing the killing of females." Pp. 26-31 in Strengthening Understanding of Femicide: Using Research to Galvanize Action and Accountability. Seattle, WA: PATH.

Sanford, Victoria. 2008. "From genocide to feminicide: Impunity and human rights in twenty-first century Guatemala." Journal of Human Rights 7(2): 104-122.

Spinelli, Barbara. 2011. "Femicide and Feminicide in Europe." Expert Group Meeting on Gender-Motivated Killings of Women. 

Statistics Canada (2006) Victimization and offending among the Aboriginal population in Canada. Ottawa: Minister of Industry.

Tuesta, Diego, and Jaris Mujica. 2015. "Femicide penal response in the Americas: Indicators and the misuses of crime statistics, evidence from Peru." International  Journal of Criminology and Sociological Theory 7(1): 1-21.