Remembering Women and Girls Killed by Violence
Remembering Women and Girls Killed by Violence
Remembering Women and Girls Killed by Violence
Slide 1
Femicide Handbook
Femicide Handbook
The Routledge International Handbook on Femicide and Feminicide
Édité par : Myrna Dawson, Saide Mobayed Vega
Ce volume explore en profondeur le fémicide et le féminicide, rassemblant nos connaissances actuelles sur ce phénomène et sa prévention.
slide 3

Nous devons faire entendre notre voix et exiger que justice soit rendue aux victimes de fémicides. Nous devons remettre en question la culture de la misogynie et de l'impunité qui permet à ces crimes de se produire. Nous devons soutenir les survivantes et leurs familles qui sont laissées pour compte.

C'est pourquoi nous avons créé cette collection d'images pour les médias sociaux que vous pouvez partager avec vos amis et les personnes qui vous suivent. Chaque image contient un message puissant qui expose la réalité du fémicide et appelle à l'action. En partageant ces images, vous pouvez contribuer à la sensibilisation et à la solidarité avec les femmes qui luttent pour leur vie et leurs droits.

Pour partager une image, il vous suffit de cliquer dessus pour la télécharger et la partager sur votre plateforme de médias sociaux. N'oubliez pas d'utiliser le mot-clé #CestUnFémicide pour rejoindre la campagne mondiale contre cette horrible forme de violence.

Ensemble, nous pouvons faire la différence et mettre fin au fémicide une fois pour toutes.

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow

Qu'est-ce que le fémicide

Les définitions varient selon les disciplines et les régions du monde, mais elles englobent le meurtre de femmes et de filles en raison de leur sexe/genre.

Souvenez-vous de moi

À partir de 2018, l'Observatoire canadien du fémicide pour la justice et la responsabilisation se souvient de toutes les femmes et les filles tuées par la violence au Canada.

Nos recherches

La prévention du fémicide nécessite des recherches qui peuvent continuer à éclairer la façon dont la société réagit à la violence masculine à l’égard des femmes et des filles.

Le fémicide et la loi

Découvrez les recherches nationales et internationales qui examinent la réponse du droit au fémicide, y compris les législations et les politiques innovantes.”

Le fémicide et les médias

Apprenez des recherches internationales et nationales sur la façon dont les médias peuvent être utilisés pour la prévention primaire du fémicide.

Prévention du fémicide

Comprenez ce que cela signifie de dire que le féminicide est un problème de santé publique parce qu’aucun facteur unique n’est responsable du fémicide.

Se souvenir des femmes et des filles tuées par la violence au Canada

48

Femmes et filles tuées
par la violence en 2024

Le fémicide est évitable

Le fémicide est de plus en plus reconnu comme une violation mondiale, répandue et persistante des droits de la personne.

La manière dont les États-nations ou les gouvernements réagissent au fémicide est devenue un sujet d’attention internationale, car aucun pays n’est épargné par ce type de violence.

Le Canada ne fait pas exception à la règle.

L’Observatoire canadien du fémicide pour la justice et la responsabilisation (OCFJR) a été créé en réponse à un appel à l’action lancé par la Rapporteuse spéciale du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme sur la violence contre les femmes, ses causes et ses conséquences, invitant les pays à documenter les meurtres de femmes liés au sexe ou au genre en collectant, analysant et examinant les données sur les fémicides dans un but de prévention.

Au Canada, nous le savons :

  • Une femme ou une fille est tuée tous les deux jours, en moyenne, quelque part dans notre pays, principalement par des hommes.
  • Une femme est tuée par son partenaire masculin en moyenne une fois par semaine.
  • Certains groupes de femmes et de jeunes filles sont touchés de manière disproportionnée par le fémicide, en fonction de leur lieu de résidence au Canada, de leur race, de leur religion, de leur sexualité, de leurs capacités et/ou de leur âge.

D’autres formes de discrimination et d’oppression, telles que le racisme et la pauvreté, augmentent la marginalisation des femmes par la société et, par conséquent, leur vulnérabilité au fémicide dans divers contextes.

Les expériences d’oppression et d’inégalités vécues par les femmes, ainsi que les attitudes, croyances et stéréotypes dépassés et négatifs concernant la violence à l’égard des femmes et des filles, contribuent à perpétuer et à maintenir des pratiques préjudiciables aux femmes et aux filles.

L’objectif principal de l’OCFJR est de mettre l’accent sur le fémicide au Canada et dans le monde. Bien que tous les meurtres de femmes et de filles ne soient pas des fémicides, la plupart d’entre eux le sont, comme le montre la présence de mobiles et d’indicateurs liés au sexe ou au genre.

En plus de s’assurer que leurs meurtres sont comptabilisés et de se souvenir de toutes les femmes et filles victimes de fémicide, l’OCFJR examine les tendances en matière de fémicide et mène des recherches sur les réponses sociales et juridiques au fémicide, principalement représentées par les médias et le système de justice pénale, respectivement.

En luttant contre les stéréotypes et les préjugés concernant la violence à l’égard des femmes et des filles, y compris le fémicide, notre objectif est d’autonomiser les filles et les jeunes femmes et de promouvoir leur égalité en général.

Femicide in Canada uses Accessibility Checker to monitor our website's accessibility.